À la découverte des spécialités régionales de Provence-Alpes-Côte d’Azur

- Categorie : Nos récits

Violette

Territoire de caractère connu pour son climat ensoleillé, son cadre de vie agréable et son environnement naturel d’exception, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est également une terre de gastronomie et de spécialités typiques du Sud de la France.

Outre les entrées et desserts, sans oublier le plat principal ou les produits qui les accompagnent tels que l’huile d’olive ou les herbes de Provence, la région propose également tout un éventail de gourmandises sucrées à découvrir absolument.

Voici un tour d’horizon des spécialités provençales les plus savoureuses.

Le confit de cerises noires, une préparation lente et méticuleuse pour une spécialité de caractère

 

Confit de cerise noirs

Cuites à feu doux dans un chaudron, les cerises noires suivent un processus de transformation traditionnel qui n’est pas sans rappeler celui de la confiture classique.

Le résultat ? Un onctueux confit qui exhale les parfums des fruits. Le confit de cerises noires peut se tartiner sur du pain. Il accompagne de préférence du fromage de chèvre ou de brebis issu idéalement d’une production locale. Il convient aussi pour certaines garnitures de pâtisseries artisanales ou faites à la maison.

La tarte tropézienne, une pâtisserie provençale incontournable

Autrefois appelée tarte polonaise en référence à la nationalité de son créateur, la tarte tropézienne voit bel et bien le jour à Saint-Tropez dans les années 1950. Elle y fait une entrée remarquée avec une présentation exclusive pour Brigitte Bardot, alors en tournage pour un film sur la Croisette.

Elle se compose d’une brioche sur laquelle sont parsemés des grains de sucre. À l’intérieur, son fourrage est un mélange équilibré entre crème au beurre et crème pâtissière. Selon les techniques de préparation, on peut y ajouter un soupçon de fleur d’oranger.

Afin de mieux apprécier son goût onctueux en dessert, la tarte tropézienne se déguste idéalement avec un vin blanc moelleux (comme sa texture) ou aux parfums doux et naturels pour s’accorder avec ses arômes délicats. Maintes fois reproduite, la recette originale reste un secret soigneusement gardé.

Tarte tropézienne

Le confit de figues, une spécialité régionale onctueuse

Véritable mélange de saveurs provençales, le confit de figues fait l’objet d’une fabrication consciencieuse et méthodique. Les figues fraîches macèrent lentement dans un chaudron avec des herbes de Provence, comme le romarin et le thym.

Confit de figue

Cuits à feu doux, les fruits développent tous leurs arômes en laissant s’exprimer d’autres ingrédients tels que l’huile d’olive et le vinaigre de vin génépi. Il s’agit de spécialités typiques du Sud de la France qu’on retrouve dans sa composition. 

Tout comme une bonne confiture, le confit de figues se tartine sur du pain pour une dégustation nature, ou peut très bien accompagner d’autres mets, par exemple, du fromage frais ou même du foie gras pour y apporter une petite touche suave et sucrée.

La crème de marrons à l’ancienne, une douceur à déguster comme on le souhaite

Par un heureux concours de circonstances, la crème de marrons à l’ancienne voit le jour au XIXe siècle en Ardèche. À l’origine, on obtenait cette crème onctueuse avec des brisures de marrons glacés.

https://biscuitsetcompagnie.com/1575-creme-de-marrons-a-l-ancienne-370-g.html

Si l’on rencontre encore cette méthode traditionnelle, la confection s’effectue le plus souvent en malaxant les marrons. Afin de mettre en valeur leur saveur unique, on peut ajouter à la recette initiale de la vanille et du sucre de canne.

Comme une délicieuse pâte à tartiner, on l’étale généreusement sur du pain ou des crêpes. On peut l’associer volontiers à une préparation au yaourt ou à du fromage blanc.

Vous souhaitez d’autres idées originales d’accompagnement ? La crème de marrons à l’ancienne est tout aussi savoureuse sur des tartes, des glaces ou, pour les amateurs, dans des plats salés.

Les calissons d’Aix, une véritable institution gastronomique dans sa ville natale comme ailleurs

Calissons

La tradition du calisson remonte au XIIe siècle. Il s’agissait alors d’un gâteau d’amandes à base de farine. Originaire d’Aix-en-Provence, cette délicieuse confiserie est confectionnée à partir de melon confit, d’écorces d’orange et d’amandes broyées. La pâte, moelleuse à souhait, est nappée d’un glaçage craquant.

Selon les techniques de confection, on y distingue parfois des notes épicées, comme la cannelle ou le girofle. Le mariage des saveurs et des textures en fait une confiserie très prisée par les connaisseurs, mais aussi par les touristes.

C’est un rendez-vous gourmand incontournable auquel vous convie le calisson d’Aix. On le retrouve parfois dans des paniers méditerranéens, accompagné de rousquilles du Roussillon et de confiture à l’abricot.

Les berlingots de Carpentras, des bonbons durs aux multiples saveurs

Berlingots

Ces exquises sucreries en forme de pyramide voient le jour au XIXe siècle dans le Vaucluse, à Carpentras. Les berlingots de Carpentras doivent leurs couleurs si variées aux fruits confits utilisés dans leur confection. Agrumes, anis, menthe et fruits rouges forment un festival de saveurs sucrées et fruitées pour le palais des petits et des grands gourmands.

S’il s’agit de bonbons durs, l’on apprécie mieux leurs arômes quand ils fondent lentement dans la bouche. On reconnaît les véritables berlingots de Carpentras à leurs stries blanches, caractéristiques du respect d’une préparation traditionnelle.

La navette provençale, une pâtisserie de tradition

Confectionnée traditionnellement pour la Chandeleur, la navette provençale présente une forme qui n’est pas sans rappeler la structure d’une petite barque. Plus tendre que sa variété classique à la fleur d’oranger, la navette provençale se prépare avec tous les ingrédients de base d’une succulente pâtisserie. Des œufs, du beurre, de la farine, du sucre et, pour relever le tout d’une note fruitée et acidulée, un zeste de citron.

Considérée comme un porte-bonheur, on la vend par douzaine pour symboliser chaque mois de l’année. Très appréciée en dessert, elle se déguste également à l’heure du goûter à température ambiante. Tout aussi exquise, la navette de Marseille demeure nature. Elle se distingue notamment par l’absence de fleur d’oranger dans sa composition.

Les saveurs du Sud, des gourmandises que l’on déguste à tout moment de la journée

Panier méditerranéen

Fraîches, savoureuses et d’une incroyable richesse gustative, les gourmandises issues de la gastronomie provençale conviennent aussi bien pour les grandes occasions que pour les petites faims du quotidien.

En guise de dessert, de goûter, d’encas ou d’accompagnement, les spécialités locales mettent en avant le respect des traditions et des ingrédients rigoureusement sélectionnés par des professionnels passionnés.

Du confit de cerises noires aux calissons d’Aix, sans oublier les berlingots ou la crème de marrons à l’ancienne, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur éveille les sens à des saveurs typiques pour le moins généreuses.

Vous êtes intéressé par les spécialités de la région PACA ? Découvrez celles de l'Occitanie ! Des gourmandises ensoleillées que vous appréciez tout particulièrement !

Occitanie

Articles en relation

Ajouter un commentaire