À la fois célébration religieuse et fête du Printemps, Pâques est l’occasion de se réunir en famille autour d’un repas et d’organiser une chasse aux œufs avec les enfants. Je vais essayer aujourd’hui de vous présenter cette tradition et vous faire découvrir les origines des nombreux animaux en chocolat : lapin, poule, poisson ou encore agneau… que l’on trouve en cette période dans tous les magasins.

Le lapin de Pâques

Commençons avec le lapin en chocolat de Pâques qui pioche avant tout ses origines dans le christianisme. Le lapin blanc a toujours été un symbole de pureté et de fertilité, lié à sa faculté de se reproduire. Le lapin de Pâques possède également des traditions anciennes liées aux œufs. La plus connue est originaire de Saxe, lieu où l’on honorait la déesse Eastre à l’arrivée du Printemps. Elle était représentée sous forme de lièvre (souvent confondu avec le lapin malgré la nette différence de taille). Cette divinité a d’ailleurs donné son nom à Easter en anglais, la fête de Pâques. Ce mythe de la déesse lièvre a traversé les époques et les pays.

Une autre légende, également germanique, est souvent retenue. Une femme d’origine très modeste et dans l’incapacité d’offrir des douceurs à ses enfants, aurait joliment décoré puis caché des œufs dans son jardin. Elle aurait ensuite envoyé ses enfants les retrouver. C’est à ce moment qu’ils auraient aperçu un lapin. Ils pensent alors que celui-ci était à l’origine de ces précieux œufs. Le mythe du lapin apportant un trésor est resté dans les esprits. La coutume a, au fil du temps, gagnée l’Est de la France puis l’ensemble de l’Hexagone. Il faut également compter sur une célèbre marque de chocolat Suisse qui a démocratisé le lapin en France au détriment de la poule.

Le lapin de Pâques représente un moment de joie et il est le premier animal que l’on associe au déversement de friandises dans le jardin. Pourtant, artisans chocolatiers ou magasins de grande distribution exposent et associent le lapin et la poule en chocolat. Autre animal emblématique de la basse-cour, d’où provient la tradition de la poule en chocolat ?

poule en chocolat paques

La poule en chocolat

Vous connaissez la devise? Qui de la poule ou de l’œuf est arrivé en premier ? Et bien si je ne peux pas répondre à la question, je sais déjà que les œufs n’étaient pas du tout en chocolat à l’origine ! La coutume d’offrir des œufs décorés (teints ou travaillés) existe d’avant l’ère chrétienne. Le printemps est la saison de l’éclosion de la nature. L’œuf de la poule représente ainsi la vie et la renaissance. Cela a probablement constitué le tout premier symbole utilisé lors de rituels ancestraux. À l’arrivée du printemps, les Égyptiens et les Perses avaient pour habitude de teindre des œufs et de les offrir. Dans l’antiquité gauloise, les druides teignaient quant à eux les œufs en rouge en l’honneur du soleil. Pour les Juifs, l’œuf est à la fois  le symbole de la vie et de la mort. La libération du peuple hébreu a coûté la vie à de nombreuses personnes. Pour le peuple hébreux, le bonheur n’est jamais vraiment acquis et absolu. Lors de la fête juive Pessa’h, les croyants trempent un œuf dans de l’eau salée en mémoire des larmes versées suite à la perte de leur indépendance passée.

De nombreuses fêtes païennes célèbrent ainsi la résurrection de la nature mais c’est surtout l’interdiction faite par l’Église (jusqu’au XVII° siècle) qui a joué un rôle majeur. Il était proscrit de consommer des œufs durant le Carême. Ne pouvant empêcher les poules de pondre, les foyers conservaient ces œufs jusqu’à la fête de Pâques. Le roi de France Louis XIV a d’ailleurs mis à l’honneur l’œuf décoré de Pâques. Sa cour devait lui apporter le plus gros œuf pondu en son royaume durant la Semaine Sainte. Le jour de Pâques, le roi était entouré de grandes corbeilles et distribuait en personne des œufs peints à la feuille d’or.

Chaque année, les chocolatiers et confiseurs confectionnent des chocolats en forme de poissons, de crevettes ou d’étoiles de mer. Mais d’où vient cette tradition de fritures marines à Pâques ? La pêche miraculeuse, cela vous dit quelque chose ?

Poisson, fritures et crustacés

Quel rapport entre Pâques et la poissonnerie me direz-vous ? Gourmandises chocolatées en forme de poissons, de coquillages et de crustacés, elles font référence à deux épisodes bibliques bien précis. Tout d’abord, ces fritures issues de la mer évoquent les pêches miraculeuses qui figurent dans le Nouveau Testament. Suite à l’intervention de Jésus, les galiléens avaient attrapé une quantité importante de poissons, si bien que les filets de pêche cédèrent sous leur poids. Ce miracle aurait alors convaincu Pierre, Jean et Jacques de suivre le Christ pour en devenir les apôtres. Le second épisode de pêche miraculeuse provient d’une manifestation de Jésus, alors ressuscité. Il permit à Pierre de garder exactement 153 énormes poissons dans ses filets. Suite à ces deux miracles relatés dans la Bible, le poisson est devenu un symbole d’abondance pour de nombreux chrétiens. Celui-ci a ensuite été repris au XIXème siècle par un chocolatier afin de réaliser de délicieuses fritures en formes de poissons et crustacés.

animaux pralinés chocolat paques

Les autres animaux en chocolat de Pâques : agneau, poussin

Aussi nommé agneau Pascale, c’est un mets du repas traditionnel de Pâques dégusté généralement sous la forme d’un gigot. Ce n’est pas par hasard : l’agneau est connu pour son innocence et son obéissance. Dans la religion chrétienne, l’agneau représente la soumission d’Abraham à la volonté de Dieu puisqu’il était prêt à sacrifier son propre fils. Pour les juifs, l’agneau renvoie à un épisode biblique : les 10 plaies d’Egypte. Voulant libérer le peuple hébreu de l’esclavage, Dieu envoya sur Terre un agneau vengeur venu éliminer les fils aînés des égyptiens. Le peuple hébreux a donc utilisé le sang d’agneau afin de marquer leur porte et prévenir l’agneau divin de ne pas entrer dans leur demeure.

Étroitement lié à la poule, le poussin possède également une origine très ancienne. Au fil des âges, certaines personnes trouvaient très surprenant de voir ces petits êtres vivants sortir d’un oeuf alors qu’ils les croyaient morts. Les poussins sont le symbole d’une vie nouvelle.

 

Pour finir…

Les animaux de Pâques sont donc directement reliés à la religion, vous saurez maintenant en parler longuement avant de les dévorer !

Petit conseil en rapport avec nos amis les animaux justement, le chocolat est un vrai poison pour eux. En cause : la théobromine, une molécule contenue dans le cacao et qui devient dangereuse lorsqu’elle est stockée dans le foie de vos animaux. Les chiens sont le plus souvent victimes d’une intoxication. Pâques étant une période abondante en chocolat, surveillez vos petits protégés en les éloignant des dangers 😉

Pour Pâques, vous souhaitez des chocolats originaux, bons et pas chers ? Découvrez notre large sélection d’animaux en chocolat pour Pâques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *